Menu

Les facteurs de risques des maladies cardiovasculaires

0 Comments


Pour la plupart, les problèmes cardio-vasculaires sont très graves et laissent souvent des séquelles. En adoptant une bonne hygiène de vie, on réduit nettement les risques. Toutefois, il faut admettre que certaines personnes sont plus à risque que d’autres. Cela s’explique par le fait qu’il existe des facteurs de risque qui favorisent leur apparition.

Facteur 1 : l’excès de cholestérol

Dans ce cas, le cholestérol se dépose sur les parois des artères. Ces plaques de graisses vont petit à petit s’épaissir et rendre les artères plus étroites. Par conséquent, le sang aura du mal à circuler. Au fil du temps, des caillots vont se former. À ce stade, les risques d’accidents vasculaires cérébraux et de mort subite sont très élevés.

Facteur 2 : le diabète

Le diabète en lui seul est déjà une maladie assez grave. Mais, il peut aussi entrainer des complications multiples. En effet, cet état favorise le vieillissement prématuré des artères et accélérer ainsi le processus d’athérosclérose. Cela justifie la prescription de médication pour surveiller la pression artérielle chez les personnes diabétiques.

Facteur 3 : l’hypertension artérielle

Pour faire simple, la tension artérielle fait référence à la force que le cœur doit exercer pour propulser le sang à travers l’ensemble du corps. Il y a hypertension, lorsque cette pression est au-dessus de la normale. Cette activité va fatiguer le cœur plus rapidement et précocement. Avec le temps, le cœur va être de moins en moins performant. Dans ce cas, les risques d’insuffisance cardiaque sont très probables.

Facteur 4 : le surpoids

Présenter un excès de poids n’est jamais bon pour la santé. Mais, le risque le plus sérieux est l’hypertension artérielle. De plus, qui dit obésité dit beaucoup de graisse. Ainsi, les risques de formation d’athérome sur les parois des artères sont très élevés. La présence de ces athéromes augmente le risque d’infarctus. Mais, s’ajoutent aussi à ces problèmes les risques veineux comme l’embolie pulmonaire.

Facteur 5 : le tabagisme

Chez les sujets fumeurs, le carbone transporté dans le sang est remplacé par l’oxyde de carbone. Cela va favoriser les dépôts de cholestérol sur les parois des artères. De plus, la nicotine entraine une augmentation de la tension artérielle. Chez la femme, le tabagisme associé à la prise de pilule est un duo des plus dangereux. En effet, ce cocktail augmente les chances d’apparition des risques de thrombose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *